Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Crise mondiale de l’eau : quelles solutions et que faire à son échelle ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Mercredi  22 mars, c’était la journée mondiale de l’eau et c’est la date qu’a choisi l’ONU pour démarrer un sommet exceptionnel de 3 jours sur la crise mondiale de l’eau.
Crise mondiale de l’eau : quelles solutions et que faire à son échelle ? Mercredi 22 mars, c’était la journée mondiale de l’eau et c’est la date qu’a choisi l’ONU pour démarrer un sommet exceptionnel de 3 jours sur la crise mondiale de l’eau. (France Info)
Article rédigé par NOWU - Juliette Lenrouilly
France Télévisions
Mercredi 22 mars, c’était la journée mondiale de l’eau et c’est la date qu’a choisi l’ONU pour démarrer un sommet exceptionnel de 3 jours sur la crise mondiale de l’eau. De la “Water Box” filtrante de Jaden Smith en passant par le nombre de lavage de ses jeans et de ses consos de burgers, la chronique “1 planète, des solutions” réalisée par NOWU en partenariat avec France Info, vous fait part des différentes solutions face à la crise de l’eau “imminente” à laquelle le monde fait face.

Un sommet mondial de l’eau inaugurée par la militante Mina Guli

L’activiste de l’eau Mina Guli a marqué le début de la conférence internationale en terminant son 200ème marathon de l’année devant le siège de l’ONU à New-York. L’australienne a passé son année à courir le monde pour sensibiliser sur la crise de l’eau et “porter la voix” des populations touchées. Elle espère que les dirigeants internationaux prendront des mesures à la hauteur du problème.

Un “Programme d'Action pour l'Eau” ambitieux attendu. 

Le sommet doit conduire à un “ambitieux Programme d'Action pour l’Eau" d'après l'ONU, et ses conclusions seront rendues dans la journée du 24 mars.

Des mesures dont le monde semble avoir bien besoin. Sur Terre, l’eau se fait de plus en plus rare, nous en utilisons de plus en plus, nous la polluons beaucoup et les sécheresses se multiplient. Nous l’avons encore vu en France cet hiver, les restrictions d’eaux ne concernent pas que l’autre bout du monde.

Selon l’ONU, la répartition des ressources en eau pourrait devenir un enjeu majeur des années à venir et provoquer des tensions internationales.

Des solutions à la crise mondiale de l’eau ?

À très grande échelle, ce serait apparemment très simple : d’après l’AFP, un groupe d’expert à calculé que sécuriser l’eau mondialement d'ici 2030 ne coûterait qu’un peu plus de 1% du PIB mondial. Et qu’en plus, "le retour sur ces investissements serait immense”.

Super donc, mais d’ici à ce que les fonds soient débloqués, de nombreux projets voient le jour dans le monde entier. 

Des initiatives primordiales d’après l'envoyé spécial pour l'eau du Tadjikistan, Sulton Rimzoda qui estime que "tout engagement est important" et que "Goutte après goutte, cela deviendra un océan".

Goutte après goutte, cela deviendra un océan [...] Tout engagement est important.

Sulton Rahimzoda, envoyé spécial pour l'eau du Tadjikistan

En Afrique du Sud par exemple, un ingénieur a développé un système innovant pour rendre potable l’eau acide, tirée de l’exploitation minière.  

Dans un registre un peu plus glam, une célébrité a fait parler d’elle il y a quelques années en mettant en place un système de filtration de l’eau dans la ville de Flint aux États-Unis. Il s’agit de l’acteur et rappeur Jaden Smith (fils de Will Smith et Jada Pinkett Smith). Il a développé avec des ingénieurs la “Water Box”, en réponse à la crise sanitaire de Flint et aujourd’hui elle est installée dans plusieurs villes américaines.

Que mettre en place à notre échelle ?

Un bon début serait de réduire sa consommation d’eau, tout simplement. Aujourd’hui, la consommation d’eau moyenne d’un Français est d'environ 150 litres d’eau par jour ! C’est plus de 40 litres de plus qu’en 1980.

200 litres pour un bain, 80 litres pour une douche, 42 litres pour faire la vaisselle à la main… Les chiffres de la consommation d’eau pour les gestes du quotidien en France montent vite ! 

Notamment lorsqu'il faut passer ses vêtements à la machine : 90 litres d’eau utilisés. Alor chez NOWU nous nous sommes demandés comment réduire ses lavages. Grâce à des informations que nous a fournie l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), nous nous sommes rendus compte que nous lavions beaucoup trop nos vêtements et que nous pourrions économiser beaucoup de machines !  

Un jean par exemple, si l’on ne se roule pas dans la boue avec évidemment, nous ne sommes pas obligés de le laver avant au moins une quinzaine de fois porté. Les puristes diront même qu’il ne faut jamais le laver, mais c’est un autre débat.

Au total, les usages domestiques représentent environ un quart de la consommation d'eau en France (24%). Mais le plus gros consommateur c’est l'agriculture (48%) !

A l’échelle de chacun, éviter de gaspiller de la nourriture et végétaliser son alimentation reste donc le moyen le plus efficace pour économiser l’eau. Car par exemple, jeter 1 kg de viande rouge à la poubelle, ça revient à gaspiller les 550 à 700 L d’eau qui ont été nécessaires pour la produire.


NOWU c’est le média positif pour s’informer et se bouger pour la planète ! Sa mission : permettre aux jeunes Européens de devenir des acteurs face aux défis environnementaux grâce à des contenus déculpabilisants et tournés vers les solutions.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.