VIDEO. Pour la COP21, des tonnes de glace du Groenland fondent à Paris

Ces douze blocs d'une dizaine de tonnes chacun ont été découpés dans des icebergs de l'Arctique et transportés jusqu'à la place du Panthéon pour sensibiliser au réchauffement climatique.

Voir la vidéo
REUTERS

Ils devaient à l'origine être installés sur la place de la République. Mais après les attentats du 13 novembre, ils ont finalement été déposés devant le Panthéon. Une douzaine de blocs de glace, récoltés au Groenland, sont arrivés à Paris, jeudi 3 décembre, en pleine COP21, pour sensibiliser aux enjeux de la conférence de l'ONU sur le changement climatique.

"Un dixième de ce qui fond en une seconde au Groenland"

Ces douze immenses blocs d'une dizaine de tonnes chacun ont été découpés dans des icebergs flottant dans l'océan Arctique, au large de Nuuk, la capitale groenlandaise. Ils ont été remorqués par bateau jusqu'au Danemark, puis chargés dans des conteneurs jusqu'en France. Désormais disposés en forme d'horloge, ils fonderont jusqu'à la fin de la conférence.

Cette installation est conçue comme un hommage à l'Arctique, durement touché par le réchauffement climatique. Cette glace "représente un dixième de ce qui fond en une seconde en été au Groenland", a expliqué le géologue danois Minik Thorleif Rosing, qui est derrière le projet avec l'artiste dano-islandais Olafur Eliasson. "C'est une façon de rendre les chiffres concrets et les faits accessibles à nos émotions."

Douze blocs de glace du Groenland installés sur la place devant le Panthéon à Paris le 3 décembre 2015 à l\'occasion de la COP21.
Douze blocs de glace du Groenland installés sur la place devant le Panthéon à Paris le 3 décembre 2015 à l'occasion de la COP21. (ERIC FEFERBERG / AFP)