Réchauffement climatique : le cas français

Nicolas Chateauneuf détailles les signes du réchauffement climatique sur notre territoire, et son impact dans les décennies à venir.

FRANCE 2

La mer de glace du Mont-Blanc a perdu 3 mètres d'épaisseur en un an. En un siècle, plus de la moitié du glacier a disparu. Le réchauffement climatique est déjà visible sur le territoire français et va s'amplifier. D'ici 2050, la température moyenne dans l'Hexagone aura augmenté d'1,3°C, voire 2°C dans le sud-est du pays. Cela suffirait à changer les paysages : les cours d'eau vont s'assécher, avec 20 à 40% de débit en moins. Le sud-ouest et la région parisienne seront les plus touchés.

Les climats vont changer

En montagne, il y aura toujours de la neige, mais au-dessus de 2 000m. En-dessous, elle se fera beaucoup plus rare. L'été, il faudra s'habituer à la chaleur, avec cinq à dix jours de canicule en plus. Dans les grandes villes, l'air va devenir beaucoup plus rare. En 2050, Nantes et Paris adopteront le climat de Toulouse, qui elle subira celui de Barcelone. Et puis à la campagne, les bourgeons vont s'ouvrir plus tôt dans l'année et les arbres vont perdre leurs feuilles plus tard, de quoi faire disparaître certaines espèces.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un fin manteau blanc a recouvert les montagnes au dessus de 1600m.
Un fin manteau blanc a recouvert les montagnes au dessus de 1600m. ( FRANCE 3)