La COP21 trop peu ambitieuse selon la militante Naomi Klein

Parmi les voix qui défendent l'environnement, l'une des plus respectées est celle de Naomi Klein. Auteure d'essais devenus des best-sellers, la Canadienne lie les excès du capitalisme aux crises climatiques.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Naomi Klein, 46 ans, est considérée comme l'une des intellectuelles les plus influentes du monde. Cette Canadienne est chercheuse, activiste, journaliste. Depuis quinze ans, ses idées se répandent. Son histoire débute en 2000 avec la publication de l'ouvrage No Logo. Traduit en une trentaine de langues, il se vend à plus d'un million d'exemplaires. En 2011, après la sortie de son essai La Stratégie du choc, aussi devenu un best-seller, Naomi Klein s'engage aux côtés d'Occupy Wall Street, mouvement qui dénonce les abus de la finance.

"Changez, sinon vous subirez le changement" ?

Ces dernières années, Naomi Klein s'est engagée dans la lutte pour la défense du climat. Un documentaire sur son combat vient de sortir. Intitulé Tout peut changer, il illustre la thèse développée par Naomi Klein dans un nouvel essai, également paru sous le titre Tout peut changer (Ed. Actes Sud), à savoir que la crise climatique est "une chance de transformer notre système économique défaillant en quelque chose de radicalement mieux".

Celle qui est devenue l'icône de la gauche nord-américaine fait le lien entre les politiques d'austérité et la crise climatique. A Paris, depuis le début de la COP21, elle ne cesse de dénoncer le manque d'ambition des politiciens et l'accord a minima qui risque d'être signé. Elle vient de lancer un manifeste pour proposer de nouvelles solutions. Son slogan : "Changez, sinon vous subirez le changement."

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.