Environnement : la Chine continue-t-elle de construire des centrales à charbon ?

Des images satellites dévoilées le 26 septembre dernier montrent que la Chine, qui avait promis de réduire ses émissions de CO2 lors des accords de Paris en 2016, continue de construire massivement des centrales à charbon.

FRANCE 2

Pékin l'avait promis pour limiter la pollution des villes et le réchauffement climatique : plus question pour la Chine de continuer à construire massivement des centrales à charbon sur son territoire. Mais, surprise, une ONG a observé des photos satellites de centrales dont la construction étaient officiellement suspendue : en un an, une nouvelle tour de refroidissement ici, deux tours là et des nuages de fumée.

Un rapport inquiétant

Le phénomène a été observé sur tout le territoire chinois et inquiète les experts à l'origine du rapport. "Si elles sont construites, lit-on, ces centrales augmenteront les capacités chinoises de 25%", soit 10% de plus que le plafond annoncé par la Chine après les accords de Paris de 2016. La Chine reste de loin le premier consommateur mondial de charbon, avec 4 milliards de tonnes brulées chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cheminées et une tour de refroidissement d\'une centrale thermique à charbon détruites par explosion, le 23 mai 2017 à Nankin (Chine).
Des cheminées et une tour de refroidissement d'une centrale thermique à charbon détruites par explosion, le 23 mai 2017 à Nankin (Chine). (JIA ZHENG / IMAGINECHINA / AFP)