COP21 : quelle réaction aux États-Unis ?

Le pays fait partie des acteurs clés de la conférence sur le climat. C'est l'un des pays les plus pollueurs de la planète.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Après 13 jours de tractations, les 195 pays présents à la conférence climat ont validé un accord sur le réchauffement climatique. Le journaliste de France 2 Jacques Cardoze fait le point depuis les États-Unis. Le pays est l'un des pays les plus pollueurs sur la planète. Barack Obama a salué cet accord dans un tweet.
"On savait que la volonté du président américain rejoignait celle de la COP 21. Il a par exemple toujours parlé de la réduction des gaz à effet de serre de 30% d'ici 2030. Concernant la part américaine, on parle d'une part de 26 à 28% selon cet accord d'ici 2025", souligne le journaliste.
 

Volet juridique

 
Autre élément, les doutes concernant les aspects juridiques ont été levés. "Un certain nombre de juristes américains examinent ce texte pour savoir par exemple s’il devait être présenté par le Congrès. Il aurait alors une chance d'être rejeté. Ce ne sera pas le cas. A priori, il n'y aurait pas de doute concernant cet aspect juridique. En revanche rien ne dit que les Républicains ne reviendront pas sur ce texte" s'il accèdent au pouvoir dans un an, souligne aussi Jacques Cardoze. 
Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

L\'entrée du Parc des Expositions du Bourget (Seine-Saint-Denis), où se tient la COP21, le 25 novembre 2015. 
L'entrée du Parc des Expositions du Bourget (Seine-Saint-Denis), où se tient la COP21, le 25 novembre 2015.  (ALAIN JOCARD / AFP)