Climat : les météorologues revoient les normales saisonnières à la hausse

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Climat : les météorologues revoient les normales saisonnières à la hausse
France 3
Article rédigé par
F. Nicotra, F. Blévis, N. Sadok - France 3
France Télévisions

Météo France revoit à la hausse ses normales saisonnières. Il s'agit des températures moyennes sur l'année. Cette mise à jour de ces coordonnées fait apparaître une France plus chaude, des sols plus secs et des périodes de gel plus courtes. 

Fait-il trop chaud ou trop froid pour la saison ? Pour le savoir, les prévisionnistes se réfèrent aux normes saisonnières. Ces valeurs moyennes, établies sur une période de 30 ans, viennent de changer pour décrire le mieux possible le climat dans lequel nous vivons. L'ancienne référence, établie entre 1981 et 2010 est ainsi abandonnée au profit de la période 1991-2020. 

Un marqueur du changement climatique

"Ce qui est le plus marquant sur la mise à jour de ces dix dernières années, c'est l'évolution des températures à la hausse et on constate qu'à chaque fois qu'on remet à jour nos normales climatiques, la hausse est de plus en plus importante. C'est clairement un marqueur du changement climatique", explique Pierre Huat, prévisionniste France Télévisions. Près de 13 degrés de température moyenne annuelle ont été enregistrés en France, soit une augmentation de 0,42 degré en 30 ans. Cette hausse de la chaleur influence les périodes de gelée. À Poitiers (Vienne), Lyon (Rhône) ou encore Nancy (Meurthe-et-Moselle), le nombre de jours où la température descend en-dessous de zéro diminue de huit à dix journées par an. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.