Climat : les conclusions alarmantes du dernier rapport du GIEC

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Climat : les conclusions alarmantes du dernier rapport du GIEC
France 3
Article rédigé par
F.Nicotra, E.Bach, V.Labenne - France 3
France Télévisions

Le dernier rapport du GIEC a été rendu public, mercredi 23 juin. Plusieurs épisodes climatiques majeurs pourraient avoir lieu prochainement, causant des impacts irréversibles sur l’environnement.

Les experts tirent la sonnette d’alarme en matière de climat, mercredi 23 juin. L’Unesco a annoncé que la plus grande barrière de corail au monde, située en Australie, est en danger. Elle "a connu trois épisodes de blanchiment massif au cours des cinq dernières années qui ont tué plus de la moitié des coraux du récif", souligne Hervé Le Treut, climatologue et ancien membre du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat). Cela s’explique notamment par la hausse des températures des océans.

Une canicule depuis plusieurs jours à Moscou

Le dernier rapport du GIEC annonce des prévisions inquiétantes : il estime à 40% le risque de voir l’augmentation de la température de 1,5 degré dès 2025, au lieu de 2050. Des épisodes climatiques majeurs ont lieu comme à Moscou (Russie), avec une canicule qui sévit depuis plusieurs jours, les températures dépassant les 35 degrés. Avec deux degrés d’augmentation, 420 millions de personnes pourraient être touchées par des canicules extrêmes. 



Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.