Climat : des organisations écologistes appellent à une mobilisation les 20 et 21 septembre

Ces dates s'inscrivent dans le cadre d'une semaine internationale pour le climat du 20 au 27 septembre. Elles sont annoncées alors que la jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg est attendue mardi à l'Assemblée nationale.

Une manifestation contre les pesticides organisées par des associations le 7 juin 2019 à Toulouse.
Une manifestation contre les pesticides organisées par des associations le 7 juin 2019 à Toulouse. (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)

"Les 20 et 21 septembre, nous appelons donc à un nouveau temps de mobilisation générale pour mettre en cause ce système qui détruit la planète et l'humain." Cinquante-six organisations et associations écologistes mais aussi de défense des droits sociaux ont lancé, lundi 22 juillet, un appel à une nouvelle mobilisation pour une "rentrée climatique et sociale". 

Ces dates s'inscrivent dans le cadre d'une semaine internationale pour le climat du 20 au 27 septembre, précisent-elles dans leur texte publié sur MediapartCes organisations appellent à faire "monter d'un cran" un mouvement devenu "populaire et inédit". "Pourtant le climat change lui, et vite. Les pénuries d'eau et émeutes en Inde ou les vagues de chaleur de l'été montrent que des millions de personnes à travers le monde en paient déjà le prix le plus fort", argumentent-elles.

Dans le détail, une grève est prévue vendredi 20 septembre à l'appel de Greta Thunberg – en visite à Paris mardi à l'Assemblée nationale pour une réunion parlementaire sur le climat – et des jeunes du monde entier. Le lendemain, une manifestation est prévue, tout comme "des actions d'envergure". Ces dates sont choisies alors qu'un sommet exceptionnel des chefs d'Etat est organisé à l'ONU sur le climat le 23 septembre.