Climat : Bordeaux ou Anglet sérieusement menacées par la montée des eaux

Publié Mis à jour
inondations
franceinfo
Article rédigé par
M. Bougault, T. Cuny, A. Bard, D. Fossard, E. Fromentin - franceinfo
France Télévisions

À l'approche de la COP26 sur le climat, une nouvelle étude et des simulations montrent l'impact de la montée des eaux en France. Elle menacerait au moins 500 millions de personnes dans le monde.

Si la température venait à augmenter de 4°C, Bordeaux (Gironde) subirait une montée des eaux dans le quartier de la cathédrale selon une nouvelle étude. À Anglet (Pyrénées-Atlantiques), certains secteurs pourraient complètement disparaître sous les eaux dans plusieurs dizaines d'années en cas de hausse de la température moyenne de 2°C seulement, comme le quartier des Cavaliers.

L'Asie principalement touchée

Ces projections ont été réalisées par des scientifiques pour mieux montrer l'ampleur du réchauffement climatique. Ce sont des scénarios qui font réfléchir les résidents des zones concernées par une potentielle montée des eaux. "Ça inspire une certaine inquiétude pour les générations à venir (...) s’il y a quelque chose à faire, c'est maintenant", estime un habitant d'Anglet. Selon les chercheurs, même si l'humanité parvient à limiter à 1,5°C le réchauffement, 500 millions de personnes vivront tout de même dans une ville inondée. L'Asie sera le continent le plus durement frappé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.