Canicule : la fin du climat tempéré en France ?

Le réchauffement et les fortes chaleurs sont amenés à se multiplier ces prochaines années et ça commence déjà à bouleverser le paysage français. Les projections des scientifiques sont sidérantes.

France 2

Des flamants roses au Mont-Saint-Michel ou des cigales en Alsace ? Avec des hausses de température d'ici la fin du siècle allant de 1 à 5 degrés selon les scénarios, le réchauffement climatique pourrait redessiner nos territoires. À Nice (Alpes-Maritimes), en cette période de canicule, l'eau est à 29 degrés en surface. Un plongeur régulier constate une hausse régulière de la température de l'eau et, pour trouver de la fraîcheur, il doit descendre de plus en plus bas. L'une des conséquences de ce réchauffement de l'eau est la transformation progressive de l'écosystème en Méditerranée : certains poissons arrivent et se sédentarisent, comme le poisson-lion, qui est déjà présent à Chypre.

Des vendanges de plus en plus tôt

Le réchauffement climatique a d'autres conséquences, comme l'érosion sur la côte Atlantique ou la remontée vers le nord du moustique tigre et les maladies tropicales qu'il peut transmettre. En Champagne, gorgés du soleil de ces derniers jours, les raisins sont presque noirs et la vendange ne devrait pas tarder. En vingt ans, les vendanges ont avancé de deux semaines en champagne. Pour s'adapter, de nouvelles variétés de raison sont à l'étude, plus résistantes à la chaleur, et la sécheresse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes se baignent au pied de la tour Eiffel, à Paris, le 6 août 2018.
Des personnes se baignent au pied de la tour Eiffel, à Paris, le 6 août 2018. (MAXPPP)