Canicule : l'humidité, un facteur aggravant

En plateau, la spécialiste météo de France 2, Chloé Nabédian fait le point sur l'épisode caniculaire qui touchera la France dès lundi 24 juin.

FRANCE 2

Alors que l'épisode caniculaire devrait toucher dès lundi 24 juin toute la France, il faudra surveiller de près le taux d'humidité, "un facteur particulièrement aggravant", précise la spécialiste météo de France 2, Chloé Nabédian. "La semaine prochaine, il y aura beaucoup d'humidité dans l'atmosphère et l'être humain ressent cette humidité et la chaleur est donc beaucoup plus accablante", précise-t-elle en plateau.

Un ressenti bien plus important

À Paris, 39°C sont attendus au plus fort de l'épisode de canicule, mais le taux d'humidité dans l'atmosphère sera de 80%. Résultat : le ressenti sera de 47°C. À l'inverse, à Bordeaux, la température sera identique au ressenti : 39°C. L'humidité est donc "un facteur très aggravant pour la santé de l'homme", conclut la spécialiste météo de France 2 Chloé Nabédian, en plateau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes se rafraîchissent lors d\'une vague de chaleur à Nantes (Loire-Atlantique), le 26 août 2016. 
Des personnes se rafraîchissent lors d'une vague de chaleur à Nantes (Loire-Atlantique), le 26 août 2016.  (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)