Canicule : comment expliquer que les vagues de chaleur se succèdent ?

Publié
Canicule : comment expliquer que les vagues de chaleur se succèdent ?
franceinfo
Article rédigé par
A. Lay, F. Mathieux, F. Blevis, M. Marini - franceinfo
France Télévisions

La France connaît sa troisième vague de chaleur en l'espace de deux mois. Ces phénomènes météorologiques sont différents de celui observé en 2003. Si les épisodes caniculaires sont assez courts, les températures sont très élevées.

La France chauffe, surchauffe même, pour la troisième fois en deux mois. 26 départements sont en vigilance canicule, mercredi 3 août. La canicule n’a rien à voir avec celle de 2003, durant laquelle un anticyclone stagnait sur le pays. Aujourd’hui, il s’agit d’un autre phénomène, répétitif, avec des records de chaleur : des pointes à 40°C et très peu d’endroits où il fait moins de 30°C .

Des canicules dites de pompes à chaleur

"On a une dépression sur l’Atlantique qui fait un effet de pompe à chaleur et qui renvoie de la chaleur depuis l’Afrique du Nord vers la France. Ces canicules dites de pompes à chaleur sont relativement intenses mais généralement plutôt courtes. On parle de deux à trois jours de gros pics de chaleur avec des températures vraiment hautes", explique Pierre Huat, prévisionniste météo. Les scientifiques ont démontré que le changement climatique est à l’œuvre, provoqué par les émissions de gaz à effet de serre.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.