Canicule : comment bannir la climatisation qui pollue ?

En plateau, Julie Beckrich revient jeudi 26 juillet sur la climatisation et les alternatives qui existent pour ne pas avoir recours à cette astuce polluante.

Voir la vidéo
France 2

Comme le froid, la chaleur entraîne aussi une surconsommation d'électricité. Le pic estival a été atteint à 12h40 jeudi 26 juillet : 58,2 gigawatts. Avec la chaleur, nombreux sont ceux qui sont tentés d'investir dans un climatiseur. Efficace, il est tout de même très polluant. "Un chiffre témoigne du succès de ces appareils, celui du marché de la climatisation. Il a bondi de 8% en 2017 par rapport à 2016, avec 500 000 nouveaux appareils installés en France", explique en plateau Julie Beckrich.

Mieux isoler les bâtiments

"Au niveau mondial, c'est colossal. 1,6 milliard de climatiseurs, principalement aux États-Unis et en Chine [en 2018 ndlr.]. Le problème, c'est que tous ces appareils rejettent d'énormes quantités de CO2", poursuit la journaliste de France 2. Alors, pour éviter la climatisation, une solution consiste à mieux isoler les bâtiments, notamment avec les techniques de l'isolation par l'extérieur. De même, les architectes et ingénieurs travaillent aujourd'hui à des solutions plus naturelles qui banniraient la climatisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration. 
Photo d'illustration.  (LAURENT CARO / MAXPPP)