Arctique : un réchauffement très préoccupant

En Arctique, les températures ne sont toujours pas négatives, il fait 20° de plus qu'en temps normal.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'hiver est bien loin au pôle Nord. Il fait chaud, le pic de chaleur a été atteint au mois de novembre avec 0°. Jamais, depuis 40 ans que les relevés existent, la superficie de la banquise n'a été aussi faible en automne au pôle Nord. Un triste record amorcé cet été avec des glaces visibles sur ces images de la Nasa qui ont fondu dans de plus grandes quantités que d'ordinaire.

Disparition probable de la banquise

Le responsable : les températures record de ce dernier mois. Jusqu'à 20° de plus que la moyenne à la mi-novembre. Très inquiets, les chercheurs s'attendent maintenant à voir la banquise disparaître quasi totalement en été avant la fin du siècle. Le phénomène accentuera à son tour le réchauffement de la planète, puisque la glace permet entre autres, par la blancheur de sa surface, de renvoyer le rayonnement solaire dans l'atmosphère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le détroit d\'Eureka, dans les régions arctiques du Canada, le 25 mars 2014.
Le détroit d'Eureka, dans les régions arctiques du Canada, le 25 mars 2014. (NASA / REUTERS)