Alpes-Maritimes : les conséquences très lourdes des inondations pour les professionnels

Les inondations du week-end du 23 et 24 novembre sur la Côte d'Azur ont des conséquences lourdes pour de nombreux professionnels, qui ont perdu leur outil de travail. France 2 a rencontré un traiteur contraint de fermer pendant trois mois.

FRANCE 2

Les inondations du week-end du 23 et 24 novembre ont engendré une catastrophe industrielle pour un traiteur de Pégomas, dans les Alpes-Maritimes. Dans son entrepôt, l'eau est allée dans les moindres recoins et a ravagé le rez-de-chaussée. Dans l'après-midi du samedi 23 novembre, le courant monte dangereusement dans la zone industrielle de la ville. Il faut évacuer de toute urgence. Mais impossible de sauver les marchandises et le matériel, qui se retrouvent noyés en quelques minutes. Les dégâts sont considérables : les chambres froides ont été inondées et tout le stock doit être jeté. Une perte totale de 300 000 euros.

Un cauchemar

Carine Papy travaille à l'Union des entreprises de proximité et fait le tour de PME. "On est avec lui, on l'aide à faire des dossiers. Certaines aides, financières notamment, vont être mises en place sous peu", explique-t-elle. L'entreprise va fermer au moins 3 mois et les 8 employés vont être au chômage technique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture et des bouteilles de gaz sont submergées par les eaux, le 24 novembre 2019, au Muy (Var), après les intempéries survenues dans le Sud-Est. 
Une voiture et des bouteilles de gaz sont submergées par les eaux, le 24 novembre 2019, au Muy (Var), après les intempéries survenues dans le Sud-Est.  (VALERY HACHE / AFP)