La climatisation, c'est nocif pour le climat

La climatisation rafraichit l'intérieur des maisons, mais contribue aussi au réchauffement climatique, selon une étude de l'Agence internationale de l'énergie, coécrite par John Dulac.

FRANCEINFO

Au niveau mondial, la climatisation produit énormément de CO2. "On est autour d'un milliard de tonnes de CO2. D'ici 2050, on pourrait atteindre deux milliards de tonnes. C'est considérable", précise au micro de franceinfo John Dulac, analyste dans le secteur bâtiments pour l'Agence internationale de l'énergie.

En terme de consommation d'électricité, le chiffre est là aussi impressionnant. 10% de toute la demande électrique mondiale est dû à la climatisation. Moins d'un tiers des habitants ont la clim' chez eux. Avec le réchauffement de la planète, le nombre de climatiseurs devrait passer de 1,6 milliard à 5,6 milliards en 2050.

La clim' réchauffe l'air extérieur

"C'est en Chine que le nombre de climatiseurs va fortement augmenter, et de plus en plus en Inde, au Brésil, en Indonésie ou au Mexique, des pays où il fait chaud avec une capacité d'achat qui va augmenter", détaille John Dulac.

En plus, en rejetant de l'air chaud, la climatisation peut faire augmenter la température d'une ville de 1°C. Cet expert ne recommande pas de l'interdire, mais de changer les normes pour qu'elle consomme moins d'énergie.

Retrouvez les vidéos de Lisa Beaujour sur sa chaîne YouTube

Des climatiseurs en Espagne, le 20 décembre 2017.
Des climatiseurs en Espagne, le 20 décembre 2017. (PATRICK LEFEVRE / BELGA MAG / AFP)