Pic de chaleur : veiller sur les seniors

Les EHPAD sont sur le qui-vive pour protéger les personnes âgées et donc plus fragiles face à la vague de chaleur. Depuis la canicule de 2003, les maisons de retraites sont prêtes à faire face à ce genre de température, mais des dispositifs de solidarité ont aussi vu le jour.

FRANCE 2

Une journée bien au frais. Dans une maison près du Mans, tout est fait pour empêcher Rollande Aury de souffrir de la chaleur. Elle ne vit ni dans un EHPAD ni chez elle, mais dans une famille d’accueil. "Je ne sais pas trop comment ça se passe en EHPAD car je n’y ai jamais été, mais je sais que je suis mieux ici qu’en maison de retraite", confie-t-elle. Ici, en période de canicule, les volets sont abaissés, et les menus adaptés.

Une attention accrue en période de canicule

En plus de sa maman, Annick Pasquier prend soin de cette nonagénaire depuis près de trois ans. Une alternative à la maison de retraite qui permet une plus grande attention aux personnes âgées. Chez les seniors, la sensation de soif diminue, il faut donc les encourager à s’hydrater. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Garder le lien avec l\'extérieur, grâce aux écrans, aux smartphones. Une application (familizz) a été créée à cet effet. 
Garder le lien avec l'extérieur, grâce aux écrans, aux smartphones. Une application (familizz) a été créée à cet effet.  (JOEL SAGET / AFP)