Hérault : les vignobles brûlés par le soleil

Des vignobles ont littéralement grillé sous le soleil, dans le Gard et l'Hérault. Les viticulteurs sont sous le choc.

France 3

Émilien Fournel, jeune viticulteur, n'en revient pas. Samedi 29 juin, au matin, en inspectant ses vignes, il a découvert un véritable spectacle de désolation. L'énorme coup de chaud de vendredi soir a littéralement brûlé ses cultures. Plus de 50% de sa production a été détruite. "C'est du jamais vu (...) en principe, les températures au mois de juin sont moins fortes. Avec cette chaleur-là, les feuilles sont moins dures et elles n'ont pas réussi à résister", regrette le viticulteur installé à Sussargues dans l'Hérault.

Des dégâts qui s'annoncent importants

Un peu plus loin, à Saint-Génies-des-Mourgues, le constat est le même. Au bout des grappes, les fruits se sont transformés en raisin de Corinthe. Pour l'instant, l'heure est au recensement des victimes de ce coup de chaud, mais la région de Montpellier et une partie du Gard seraient touchées. Une situation inédite qui laisse sans armes les viticulteurs du secteur. Le préfet a été saisi par les organisations syndicales. Une réunion de crise aura lieu lundi 1er juillet pour évaluer les dégâts qui s'annoncent très importants pour le vignoble local. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignobles de l\'AOC côtes-de-bourg, à Lansac (Gironde).
Des vignobles de l'AOC côtes-de-bourg, à Lansac (Gironde). (PHILIPPE ROY / AFP)