Chaleur : comment y faire face ?

Alors que de très fortes chaleurs sont annoncées sur une grande partie du pays cette semaine, il convient aux personnes travaillant dans des professions d'extérieur de prendre quelques précautions afin de ne pas trop souffrir des températures. 

France 3

Travailler sous le soleil est souvent difficile. Livreurs, serveurs, salariés du BTP : tous doivent s'organiser pour ne pas souffrir. "Il faut beaucoup s'hydrater, surtout nous les serveuses, qui courront beaucoup", indique une salariée de restaurant. "Et ça s'annonce encore pire cette semaine. Ça va être très difficile". Entre collègues, sur les chantiers, la solidarité s'organise pour éviter toute défaillance. "On se surveille entre nous. Si on voit que quelqu'un est fatigué parmi nos collègues, on n'hésite pas à lui dire d'aller boire un coup", explique un maçon, casque sur la tête.

"De l'eau potable et fraîche en quantité suffisante"

Si le Code du travail ne fixe pas de limites de températures en cas de fortes chaleurs, des mesures s'imposent cependant à l'employeur. "On peut mettre à disposition de l'eau potable et fraîche pour les salariés en quantité suffisante, ou encore prévoir des zones d'ombres, des locaux aérés et ventilés", note Sandrine Duval, avocate en droit du travail. Mais il n'y a pas que les travailleurs qui souffrent de la chaleur : les personnes âgées et les jeunes enfants sont aussi concernés. Rien ne vaut une baignade matinale pour éviter la déshydratation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le code du travail impose à l\'employeur de veiller sur la santé de ses salariés, en cas de forte chaleur.
Le code du travail impose à l'employeur de veiller sur la santé de ses salariés, en cas de forte chaleur. (MAXPPP)