Canicule : un indice d'humidité pour prévenir les coups de chaud

De la chaleur, de l'humidité, c'est un climat quasi tropical qui s'est abattu sur la France lundi 24 juin. La journaliste Virgnie Hilssone revient sur le plateau de France 3 sur les fortes températures attendues toute cette semaine.

FRANCE 3

Depuis lundi 24 juin, le taux d'humidité en France a grimpé de 40 à 50%, et ce sera le cas jusqu'à vendredi 28 juin. "Plus l'humidité est importante, plus la chaleur est difficile à supporter, parce que le corps a du mal à transpirer et donc à se refroidir naturellement. Pour juger de cet inconfort, en météo, on utilise l'indice humidex, un indice de bien-être qui n'a pas d'unité, et qui aide à prévenir les coups de chaud", explique la journaliste Virginie Hilssone sur le plateau de France 3.

Une dangerosité pour les plus vulnérables à partir de 45

Cet indice prend en compte l'effet combiné de la chaleur et de l'humidité. À partir de 45, il estime que c'est dangereux pour les organismes les plus fragiles. Mardi 25 juin, dans le nord-est, avec une température de 36°C à Strasbourg, l'indice humidex est de 44 et de 41 à Paris pour une température de 34°C. Dans le centre-est, on attend 38°C à Grenoble, et un indice humidex de 45. Il est conseillé dans ces conditions de rester dans des pièces bien ventilées ou fraiches.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme boit de l\'eau à Quimper (Finistère), placé en vigilance orange canicule, le 20 juin 2017.
Une femme boit de l'eau à Quimper (Finistère), placé en vigilance orange canicule, le 20 juin 2017. (FRED TANNEAU / AFP)