Canicule précoce : "C'est un type de vague de chaleur de plus en plus fréquent"

Publié
Canicule précoce : "C'est un type de vague de chaleur de plus en plus fréquent", affirme Nicolas Chateauneuf
france 2
Article rédigé par
N. Chateauneuf - France 2
France Télévisions

La canicule que subit mercredi 15 juin la France est précoce et exceptionnelle. Nicolas Chateauneuf, journaliste à France Télévisions, apporte des précisions sur ce phénomène sur le plateau du 20 Heures de France 2.

Nicolas Chateauneuf, journaliste à France Télévisions, le confirme : c'est une canicule exceptionnelle, car "précoce et intense", que subit la France, mercredi 15 juin. Il sera d'ailleurs probable de battre des records de températures pour une mi-juin, durant les deux prochains jours. "Vendredi, la France sera bien cramoisie", déclare le journaliste, présent sur le plateau du 20 Heures. C'est un type de vague de chaleur de plus en plus fréquent, car "depuis 1947, il y a eu 43 vagues de chaleur en France", indique Nicolas Chateauneuf.

Des vagues de chaleur trois fois plus fréquentes et plus chaudes

Les vagues de chaleur "sont aujourd'hui trois fois plus fréquentes, elles sont aussi plus chaudes, elles peuvent démarrer plus tôt dans la saison", poursuit le journaliste. "Il y a un siècle, les canicules étaient rares, mais surtout en juillet-août. Aujourd'hui, c'est de juin à septembre, et si nous ne freinons pas le réchauffement, dans cinquante ans, ce sera également possible de mai à octobre."  

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.