Canicule : plusieurs incendies dans l'Eure, la Marne et en Dordogne à cause des fortes chaleurs

De nombreux pompiers sont mobilisés pour venir à bout des flammes.

Feux de champs en Eure-et-Loir à cause de la canicule, jeudi 25 juillet 2019..
Feux de champs en Eure-et-Loir à cause de la canicule, jeudi 25 juillet 2019.. (QUENTIN REIX / MAXPPP)

Plusieurs incendies se sont déclarés jeudi 25 juillet dans l'Eure, la Marne et en Dordogne à cause de la canicule, a appris franceinfo auprès de France Bleu et des préfectures.

>> DIRECT. Canicule et orages : 31 départements de l'Est placés en vigilance orange

Dans l'Eure

Des feux ont pris à 24 endroits différents, 1 500 hectares de terres cultivées et de forêts ont brûlé, a appris franceinfo auprès de la préfecture. Vendredi matin, huit foyers étaient toujours en cours sur 700 hectares dont cinq majeurs, mais ils étaient maîtrisés. 550 pompiers étaient toujours mobilisés sur place, dont 300 du Codis de l'Eure. 450 étaient sur le terrain en permanence. Les pompiers du Codis étaient appuyés par des renforts venus d'autres départements (la Manche, l'Orne, le Maine-et-Loire, le Finistère le Morbihan, le Loir-et-Cher, la Loire-Atlantique, l'Ille-et-Vilaine et l'Eure-et-Loir). 23 pompiers ont été légèrement blessés, victimes d'intoxications, de coups de chaleur ou de brûlures légères. Selon la préfecture, l'étendue des incendies est complètement inédite pour le département. Habituellement, 200 à 300 hectares brûlent chaque année.

Dans la Marne

Selon France Bleu Champagne-Ardenne, 43 feux de récoltes se sont déclenchés jeudi et ont brûlé 700 hectares. 338 pompiers ont été engagés sur le terrain et la préfecture a activé une cellule de crise. Des pompiers de l'Aube, des Ardennes et de Seine-et-Marne sont toujours en appui dans le département. 40 pompiers du Doubs et du Bas-Rhin sont mobilisés dans la Marne vendredi en prévision d'autres incendies.

En Dordogne

À Nadaillac, commune limitrophe avec la Corrèze, 25 hectares de forêt et de terrains agricoles ont brûlé, a rapporté France Bleu Périgord. Un tracteur et une machine à faire des ballots de foin ont pris feu sur une route à cause de la chaleur (41°C). Avec la sécheresse et le vent, le feu s'est propagé très vite. 80 sapeurs-pompiers ont été mobilisés sur place, avec 40 engins et deux canadairs. Il n'y a pas eu de blessés mais des habitants et plusieurs agriculteurs ont été évacués par précaution. La zone a été sous surveillance toute la nuit et le restera sûrement plusieurs jours.