Canicule : les températures excessives vont-elles devenir la norme ?

Et si ces températures qui grimpent au-delà des 40°C étaient appelées à se multiplier et à devenir la norme ? Avec le réchauffement climatique, certains experts l'envisagent.

FRANCE 3

Va-t-on avoir de plus en plus chaud au fil des années ? D'ici jeudi 27 juin, les températures vont grimper jusqu'à atteindre les 40°C en France, et 38°C à Paris. Un record depuis 1947, qui pourrait peut-être devenir une habitude. En 2003, la France suffoquait déjà en pleine canicule. 19 000 personnes avaient perdu la vie. Seize ans plus tard, le gouvernement parle d'un inconfort supérieur, un ressenti plus fort. Les spécialistes s'interrogent sur l'évolution de ce phénomène climatique. "Il y a une augmentation de l'intensité des canicules, de leur fréquence. Certaines sont également plus précoces. (...) C'est quelque chose qui va s'amplifier avec le réchauffement climatique", assure l'un d'entre eux.

1 500 décès l'année dernière

Un épisode caniculaire particulièrement intense pour le mois de juin, mais pas forcément annonciateur d'un été très chaud. "La situation actuelle ne préfigure en rien de la suite de l'été. Si on regarde juste d'un point de vue statistique, on observe que lorsque les étés commencent par des vagues de chaleur marquées comme celle-ci, en général, on a tendance à avoir une deuxième partie d'été plutôt médiocre", explique Ludovic Lagrande, météorologue. L'année dernière, le deuxième été le plus chaud en France avait provoqué 1 500 décès supplémentaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants se rafraîchissent sous des brumisateurs à Paris Plage, en 2013.
Des passants se rafraîchissent sous des brumisateurs à Paris Plage, en 2013. (MANUEL COHEN / AFP)