Canicule : les précautions à prendre pour des baignades sans danger

Les fortes températures incitent beaucoup de Français à se baigner, mais la chaleur comporte des risques, comme l'hydrocution. Il faut prendre des précautions pour éviter les mauvaises surprises.

FRRANCE 3

Ça cogne fort sur la plage de la Grande-Motte (Hérault). 33°C sur le sable, 25 dans l'eau. Pour profiter de la mer, c'est le temps idéal, mais il ya des risques. Sur le littoral méditerranéen, déjà trois personnes ont succombé pendant leur baignade. "Il faut d'abord pendant un certain temps ne mettre que les pieds dans l'eau, se promener et puis au bout d'un moment, rentrer, mais doucement", explique un homme.

Le choc thermique, un risque mortel

Avec ces fortes chaleurs, l'hydrocution guette le baigneur : trop chaud sur le sable, trop froid dans l'eau, un risque mortel. "Le corps a une température et cette température n'est pas la même que celle de la mer (...) tout ce qui est choc thermique peut entrainer une défaillance du coeur ou des autres organes", détaille le Dr Julien Lagana, médecin généraliste. La même vigilance est observée du côté de Strasbourg, le plan d'eau de Reiningue (Haut-Rhin) fait le plein l'après-midi. Une fois les consignes de sécurité bien enregistrées, certains baigneurs ne résistent pas à la tentation de prendre le soleil.   

Le JT
Les autres sujets du JT
La plage de la Pointe Rouge, à Marseille, le 22 avril 2018.
La plage de la Pointe Rouge, à Marseille, le 22 avril 2018. (GARDEL BERTRAND / AFP)