VIDEO. Canicule : dans les hôpitaux, les services d'urgences craignent d'être débordés

La canicule va progressivement s'installer sur la France à partir de dimanche 23 juin. Une perspective qui inquiète déjà dans les services d'urgences.

France 3

Plus de 40°C au moins de juin. Une vague de chaleur est attendue en France à partir de dimanche 23 juin et n'épargnera aucune région. Elle intervient dans un contexte particulièrement tendu dans les hôpitaux, où plusieurs services d'urgences se sont mis en grève ces dernières semaines, pour dénoncer leurs conditions de travail. Manquant de lits et de personnel, ces services craignent d'être débordés durant cet épisode de canicule.

"Potentiellement, des gens risquent de mourir sur des brancards", précise Christophe Prudhomme, porte-parole de l'association des médecins urgentistes de France. Les hospitalisations programmées vont être repoussées pour libérer des lits. Les urgentistes comptent aussi sur le Samu et les médecins traitants pour les épauler. Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, en appelle à la solidarité citoyenne pour aider, notamment, les personnes âgées les plus vulnérables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Canicule photo d\'illustration
Canicule photo d'illustration (DENIS CHARLET / AFP)