Canicule : des plans spéciaux pour protéger les plus faibles

Les températures ont dépassé les 41 degrés ce vendredi 4 août dans les Bouches-du-Rhône. La prévention à destination des plus vulnérables est de rigueur.

France 3

À Pégomas (Alpes-Maritimes), il a fait presque 40 degrés ce vendredi. Tout le monde est mobilisé pour aider les personnes âgées. L'action sociale et la police municipale font la tournée des aînés. L'opération "Voisins vigilants" permet de mobiliser la population pour qu'elle garde un oeil sur les plus faibles. Toni-George Tardy, déjà très actif dans le quartier, prend cette responsabilité très au sérieux. "C'est un acte citoyen, c'est normal", assure-t-il. "J'ai ma maman qui est en région parisienne, qui a 95 ans, qui est seule, mais qui a des voisins, et je suis bien content de savoir que ces personnes veillent sur elle. Aujourd'hui, c'est notre rôle, à nous les plus jeunes, de surveiller nos anciens".

Climatisation et hydratation au programme

À Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), il fait 38 degrés. Une température difficile à supporter pour les déficients mentaux du foyer Léon Martin. La préfecture a lancé un plan de veille pour s'assurer de leur prise en charge. Climatisation et hydratation sont au programme. La canicule va perdurer ce week-end, l'attention aux plus faibles ne doit donc pas se relâcher.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les températures vont continuer à grimper en France dans les jours qui viennent. (Photo d\'illustration)
Les températures vont continuer à grimper en France dans les jours qui viennent. (Photo d'illustration) (LP / NICOLAS SERVE / MAXPPP)