Canicule dans les transports en commun : "Ça me fait regretter le métro de Tokyo"

La canicule se fait particulièrement sentir dans les transports en commun. D'ici cinq ans, Valérie Pécresse veut équiper toutes les lignes franciliennes de "ventilation réfrigérée"

La ligne 6 du métro parisien n\'est pas encore équipée par cette \"ventilation réfrigérée\".
La ligne 6 du métro parisien n'est pas encore équipée par cette "ventilation réfrigérée". (STÉPHANIE BERLU / FRANCE-INFO)

Wagons et rames bondés, chaleur étouffante... Ce n'est pas dans les transports en commun qu'il faut se réfugier pour trouver un peu de fraîcheur en cette période de canicule. "J'avais la chance d'être au Japon la semaine dernière et on devait mettre les vestes dans les rames tellement il faisait frais", explique Marie, qui regrette le métro de Tokyo. "Ce n'est pas du tout la même chose qu'à Paris."

La ventilation réfrigérée sur toutes les lignes d'ici cinq ans

Si dans les Transiliens, un peu plus d'une rame sur deux est climatisée, seules les lignes 1, 2, 5 et 9 de métro sont équipées de "ventilation réfrigérée". Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional et donc aussi d'Île-de-France Mobilités, l'autorité organisatrice des transports, souhaite équiper la totalité des lignes d'ici cinq ans. "Ce serait bien", confie Anne, une usagère du métro. "Mais il faut aussi penser au réchauffement climatique."

"Et puis moi de passer du chaud au froid en quelques minutes, ça me rend malade", enchaîne Marion. "Donc les lignes non climatisées ça me va bien." Elle a quand même dans son sac ce qu'elle appelle son petit "pack métro" : brumisateur, éventail et bouteille d'eau, indispensable pour affronter la canicule.

Canicule dans le métro parisien : le reportage de Raphaël Ebenstein
--'--
--'--