Bretagne : un eldorado pour ceux qui veulent échapper à la canicule

Pour se protéger de la chaleur, certains n'ont pas hésité à migrer vers les départements qui ne sont pas en alerte canicule. Parmi eux, le Pays basque et la Bretagne font office de véritables refuges de fraicheur.

FRANCE 2

Pour fuir la canicule qui touche la France depuis le début de la semaine, certains Français sont allés se réfugier en Bretagne. C'est la solution qu'a choisie un couple qui a quitté la région lyonnaise et ses 37°C pour profiter de la fraicheur de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), dans un camping. Mardi 25 juin, le thermomètre ne dépasse pas les 20°C dans la ville portuaire. Un peu plus loin dans les allées du camping, un autre couple termine son séjour sous la douceur bretonne. Ils appréhendent le retour en Haute-Marne, un département en alerte canicule.

Des réservations hôtelières en augmentation

Le carnet de commandes du camping affiche complet. "Ce week-end, on sera rempli à 80% donc on est très contents. Cet été, on est sur une base de réservation de plus de 30% par rapport à l'année dernière. Merci la canicule", s'enthousiasme Nicolas Tezenas, directeur du camping. La Bretagne, d'ordinaire source de moqueries pour son climat, devient en cette période de canicule un objet de jalousie. Sur la plage de Saint-Malo, les touristes sont conscients de leur chance.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'île de Cézembre, au large de Saint-Malo, en Bretagne.
L'île de Cézembre, au large de Saint-Malo, en Bretagne. (DAMIEN MEYER / AFP)