A l'approche de la Toussaint, la France profite d'une météo d'été

Les communes du littoral n'ont cependant pas toutes pu mettre en place de surveillance pour les plages. 

La place centrale à Banuyls-sur-mer (Pyrénées-Orientales), à l\'occasion de la fête des vendanges, mardi 14 octobre 2014. 
La place centrale à Banuyls-sur-mer (Pyrénées-Orientales), à l'occasion de la fête des vendanges, mardi 14 octobre 2014.  ( MAXPPP)

Entre 19 à 23 degrés cet après-midi près de la Manche, 23 à 28 degrés partout ailleurs, jusqu'à 29 à 32 dans le sud-ouest : la France connaît un étonnant pic de chaleur en ce samedi 18 octobre. 

"Le temps aujourd'hui sera doux et ensoleillé sur la majeure partie du pays", selon Météo France qui nous promet un "temps quasi-estival". Vendredi, le prévisionniste avait d'ores et déjà annoncé des températures "supérieures en moyenne de 6 à 10 degrés aux normales" saisonnières.

Des températures d'août

C'est dans le Sud-Ouest que les températures seront les plus élevées. "Dans le sud de l'Aquitaine et en Midi-Pyrénées notamment, le thermomètre pourrait afficher jusqu'à 30-31 degrés samedi et 31-32°C dimanche, selon Météo France Aquitaine. Il se peut même que cette chaleur digne d'un mois d'août perdure jusqu'à lundi", se réjouit Sud-Ouest. En 2013 déjà, les températures avaient été clémentes en cette période de l'année, en témoigne cette photo prise à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) le 18 octobre 2013, il y a très exactement un an. 

La Grande Plage, à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 18 octobre 2013. 
La Grande Plage, à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 18 octobre 2013.  ( MAXPPP)

Dans le Sud-Est, même constat : les températures seront estivales : "Depuis 1957, on n'a pas eu affaire à de telles chaleurs pour un mois d'octobre", a indiqué à La Provence Laurent Goulet, prévisionniste à Météo-France Aix. "Au mois de juillet, les températures ont même été parfois en dessous de celles que l'on constate en ce moment", a-t-il ajouté.

Attention aux plages non surveillées 

Mais attention à ne pas prendre de risques en voulant vous rafraîchir. France Bleu Gironde a indiqué vendredi qu'en dépit du beau temps, les plages de la région ne seraient pas surveillées. "Les maitres-nageurs-sauveteurs mis à notre disposition en été ont d'autres activités en période automnale. On ne peut pas les extraire de leur poste pour venir nous prêter main-forte", a expliqué à la radio le maire du Porge (Gironde), Jésus Veiga. "L'Océan, à cette époque de l'année, peut avoir des dangers particuliers. Il y a eu des vents violents ces derniers jours notamment sur le secteur Sud, et il peut effectivement y avoir des risques supplémentaires", a-t-il mis en garde. 

Certaines communes ont cependant décidé de prendre des dispositions exceptionnels. C'est le cas à Biarritz notamment, ou la Grande Plage sera surveillée de 11 heures à 18 heures. La mairie l'a annoncé sur Twitter. 

Un mois de septembre déjà exceptionnellement chaud

A l'échelle de la planète, le mois de septembre a été le plus chaud enregistré depuis 1880, selon le National Climatic Data Center (NCDC). "En cent trente-trois ans d’enregistrement, le mois écoulé est ainsi le plus chaud observé, à égalité avec 2005", a ainsi indiqué Le Monde.fr (pour abonnés). "Un tel record s’inscrit dans la tendance lourde du réchauffement provoqué par les gaz à effet de serre anthropiques."