Merville-Franceville : les déçus du prince Charles

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 21/05/2014Durée : 00h45

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Elise Lucet : Merci. Le 6 juin, on fêtera le 70e anniversaire du Débarquement. Le village de Merville-Franceville devait recevoir le prince Charles, mais il vient de se décommander et cela passe mal. Le maire a traversé la Manche pour tenter de convaincre le prince.

Un taxi londonien pour un petit contingent français. Monsieur le maire et sa délégation. Un débarquement que Radio-Londres n'a pas vu venir.

On est là pour faire part au prince Charles de notre déception. Et voir avec eux pourquoi la participation de Merville a disparu.

Le maire n'aura que quelques heures pour convaincre le prince Charles d'assister chez lui au 70e anniversaire du Débarquement. Opération de la dernière chance pour ce village de 2.200 habitants. Ces commémorations ont nécessité des mois de travail, un hommage aux héros de la Libération, mais surtout le faste d'une visite princière.

Notre petite commune a mis les petits plats dans les grands. Nous sommes très déçus, la venue était annoncée, cadrée, des 18 h 30 à 20 h, le 5 juin. Et finalement on l'annule.

Plus de 10.000 E dépensés pour ces décors, 40.000 E pour la cérémonie, 12.000 E pour ce futur monument, d'où cette lettre adressée au prince.

Nous sollicitons encore une fois votre venue.

Signée par la moitié des habitants, les enfants avaient aussi répété.

Ils ont préparé pleinement la chorale.

Il faut se rappeler ce que les gens ont fait ici il y a 70 ans.

Ces bunkers allemands furent le théâtre d'une bataille héroïque. Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, 750 parachutistes anglais s'élancent pour prendre le contrôle. Seulement 75 survivants. Ce lieu est un symbole pour les Britanniques, nombreux à venir s'y recueillir.

Je pense que ça pourrait affecter sa popularité auprès des Anglais et des Français de ne pas être là. Oui, il devrait revoir sa décision.

Cet après-midi, la délégation française sera reçue à la résidence du prince qui, selon son service de presse, ne s'était pas engagé à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==