Marignane : vive émotion après le meurtre

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 23/08/2013Durée : 00h40

C'est toujours l'incompréhension ce soir à Marignane. Pourquoi ces deux jeunes n'ont-ils pas hésite à tirer. Et l'homme qui s'est interposé a-t-il eu conscience du danger.

Les voisins de la victime se sont regroupés dans l'après-midi pour partager leur émotion.

On ne va plus le voir du jour au lendemain. Pourquoi ? Parce que deux jeunes l'ont éliminé.

Assassiné.

Ce matin, la douleur des proches a bouleverse le quartier. La belle-fille de Jacques Blondel avait confié hier son enfant de 15 mois à son beau-père.

Hier c'était la haine, et aujourd'hui, c'est. Je ne sais pas. Je le vois encore hier, heureux de voir ma fille. Elle était dans la voiture quand ça s'est passé.

A 61 ans, il était un jeune retraité d'Air France. En signe de deuil, ses collègues ont ferme le comité d'établissement dont il était le directeur.

C'était un homme courageux qui ne restait pas insensible a son entourage. Qu'il est fait ce geste c'est tout à son honneur. Il l'a paye de sa vie.

Certains s'interrogent sur son geste.

Il ne faut pas prendre des risques comme ça. C'est un braquage il ne faut pas s'en mêler.

Ce n'est pas à nous de le faire. Les plus malheureux, ce sont la famille.

En mémoire de Jacques Blondel, une marche blanche est organisée lundi à Matrignane.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==