Mardi gras : la tradition du déguisement

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 04/03/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

écoles auraient tendance à déconseiller la formule! On va se régaler et s'amuser puisque c'est Mardi gras. Des enfants déguisés, maquillés, des crêpes, des bonbons. Et comme son nom l'indique, de bons repas. On festoie avant le Carême. Mais d'où vient cette tradition ? Contrairement à ce que l'on pense, ce n'est pas une fête religieuse.

Aujourd'hui, pour aller à l'école, Timothé a le droit de se déguiser. Ce matin, Meudon a des airs de Rio. Chacun y va de son costume. Les enfants peuvent aussi s'amuser a se cacher.

On défile, on peut faire les fous.

On travaille pas.

Il faudrait que ce soit tous les jours carnaval.

Dans cette école, les enseignants jouent le jeu.

J'aime me déguiser, être dans l'événement.

Vous savez d'où vient mardi gras.

Non, pas vraiment.

C'est une fête païenne remontant au Moyen Age, elle précède chez les chrétiens la période du carême.

Le carême était un peu comme le ramadan des musulmans. C'était très contraignant, pas de fêtes, pas de danses, pas de plaisir, pas de sexe et une nourriture très frugale.

Avant cette période de privations, les gens faisaient la fête, mangeaient beaucoup, d'où le nom de mardi gras. Mais pourquoi se déguiser.

On mettait des masques pour exorciser les démons, il y avait des danses, des chars avec des fleurs.

Si le carême a presque disparu, les fêtes se sont popularisées, notamment en Amérique du Sud où le climat est plus clément. A Dunkerque, malgré la température, la fête bat son plein chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==