Littoral : lutte contre les algues vertes

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 09/09/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Promis juré, l'Amérique a encore quelques efforts à faire.

Depuis plusieurs années, nous vous parlons du fléau des algues vertes, pollution du bord de mer, pollution des plages. Le regard est en train de changer. Désormais, elles constituent une ressource. On les ramasse, on les exploite. De fait, c'est toute une filière qui est en train de se mettre en place. L'algue, d'une manière générale, est considérée comme un nouvel Eldorado, et la France accélère le mouvement.

Au large de l'île d'Ouessant, Noël Tanguy part pêcher tous les jours, lui ne s'intéresse pas aux poissons mais aux algues.

Une eau froide et de forts courants, des conditions parfaites pour que les algues poussent. Depuis 45 ans, avec cette machine appelée un peigne, il ratisse les fonds près des côtes bretonnes. L'algue a beaucoup de valeur, il la revend entre 40 et 45 euros la tonne soit 1.500 euros de chiffre d'affaires en une journée. Les acheteurs sont des industriels comme ce fabricant de nourriture animale. Pour lui, l'algue est un matière première de grande qualité.

C'est riche en oligo éléments, en vitamines, en protéines. C'est une matière renouvelable et sans pesticide.

Ces algues seront broyées pour obtenir de la poudre certifiée 100% bio.

C'est la base de tous nos produits. Avec ce produit on arrive à remplacer les antibiotiques.

Ces sacs de compléments alimentaires sont livrés dans 70 pays. Selon cet industriel, l'algue est un filon qu'il compte bien exploiter.

Cette filière a un potentiel de 40 milliards d'euros. Si demain on en fait 1%, ce sera déjà bien.

Ces algues servent aussi à la composition de crème glacée, à déguster à l'apéritif dans les épiceries fines de la région, ou incontournables dans les cosmétiques. Cette entreprise près de Rennes fabrique des soins du visage.

On vend l'équivalent de 15.000 à 20.000 sceaux par an.

L'algue a des vertus grâce à ses oligo-éléments.

Il y a du sélénium, le calcium, des choses que l'être humain perd en vieillissant. Cela booste l'ensemble de l'organisme.

Le marché de la cosmétique marine explose, 20% par an. Christelle Bausson vient ici pour la 3e fois pour un enveloppement aux algues.

Cela provoque un apaisement. On se sent très bien après.

Le JT
Les autres sujets du JT