Liban : explosion à Tripoli, 42 morts

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 23/08/2013Durée : 00h40

A l'étranger, le Liban ébranlé par le conflit syrien. Une double explosion a fait 42 morts et plus de 500 blessés, à Tripoli dans le Nord du Pays. C'est l'attentat le plus meurtrier depuis la guerre civile en 1999.

C'est la fin de la grande prière du vendredi dans cette mosquée sunnite de Tripoli. Soudain une explosion à la voiture piégée. Filmée par une caméra de surveillance, des fidèles paniqués tentent de s'enfuir. La ville est sous un nuage de fumée. Une deuxième explosion encore vient de viser une autre mosquée. Le bilan est lourd, 40 morts et près de 500 blessés. A Tripoli, les affrontements se multiplient entre les sunnites qui souhaitent la rébellion et les allaouites favorables à Assad.

Je condamne tout ce qui se passe à Tripoli.

Les attentats risquent de se multiplier au Liban. Le Hezbollah s'engage de plus en plus au côte du régime syrien. Les premières victimes sont les civils. Pour les plus âgées, un douleur rappelle de la guerre civile. Pour les plus jeunes, le choc d'une violence aveugle.

Jacques Cardoze : Il suffit de comparer les déclarations des membres du Conseil de sécurité de l'Onu. La France et la Grande-Bretagne parlent d'un usage probable d'armes chimiques. Barack Obama s'est montré prudent et refuse de répondre à cette question. Sur une éventuelle riposte militaire, il repousse catégoriquement. Il dit que c'est au siège que doit être prises ces décisions. Il refuse d'endoser seul la responsabilité. Les Russes eux sont opposés à toutes mesures contraignantes à l'égard de la Syrie. On ne voit donc pas bien quel type d'accords il pourrait y avoir. Le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki Moon, dit que c'est un défi majeur qui est lance a la communauté internationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==