Les exigences de Bruxelles à François Hollande

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 15/05/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La Commission européenne a accorde deux ans de délai à la France pour réduire son déficit, mais elle réclame en échange des réformes de structure. Officiellement, ce n'était ni un grand oral ni un examen de passage. Aujourd'hui à Bruxelles, devant la Commission européenne, dans la bonne direction.

Nous avons engagé des réformes de compétitivité et nous allons continuer, non pas mais parce que c'est l'intérêt de la France.

Mais aussi l'intérêt de l'Europe, car elle a peur que la France ne devienne le maillon faible du continent.

Nous attendons des réformes crédibles. Car, comme le président Hollande l'a dit, il y a un problème de compétitivité en France.

Bruxelles veut donc que F. Hollande poursuive la reforme des retraites, celle du marché du travail, et accélère la libéralisation de certains secteurs comme le rail. Des changements que la France devra avoir instauré dans les 2 ans.

Le marathon bruxellois de F. Hollande ne fait que commencer. Le 29 mai prochain, la Commission européenne communiquera a la France des recommandations précises.

Le JT
Les autres sujets du JT