La Poste : imprimantes 3D à l'usage du grand public

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 27/11/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Une première dans un réseau grand public, expérimentée dans trois centres à Paris et en Ile-de-France. Pour imprimer par exemple des coques pour vos téléphones portables. Un système qui pourrait se développer si le succès est au rendez-vous.

A quelques mètres des guichets habituels dans cette salle à l'écart, les employés de la poste sont à l'impression 3D font de la pédagogie. A partir d'aujourd'hui, la poste propose un catalogue de petits objets à imprimer en 3D à partir de 30 euros en quelques clics. Bijoux, coques de téléphone portable ou portes cartes.

L'objet apparaît, on a le choix des logos. Sur chacune des deux faces. Dernière étape l'impression. Voilà un porte carte que nous avons fabriqué ici.

L'impression 3D, une technologie révolutionnaire. Avec des machines qui ont remplacé l'encre par du plastique, de la cire ou du métal. On peut fabriquer des objets d'une grande précision en un temps record. Un tel service à la poste, les clients adhèrent. Même s'ils n'y connaissent pas grand chose.

Je ne sais même pas comment ça marche les ordinateurs. C'est joli.

Si demain je me dis ce serait bien de faire un truc personnalisé pour ma petite nièce pour noël. J'y réfléchirais.

Avec une activité courrier en baisse, la poste est toujours en quête de nouveaux débouchés.

Cette experience répond à un objectif qui est de tester le marché.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==