Journalistes assassinés : l'émotion à la rédaction de RFI

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 03/11/2013 Durée : 00h20

Beaucoup d'émotion depuis l'annonce de ce double assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Vernon. Emotion à la rédaction de RFI à Paris mais également de la colère.

Deux professionnels chevronnés, passionnés par l'Afrique, et amoureux du terrain : c'est le portrait que font ce matin les collègues et les confrères de Depuis hier, leurs proches se réunissent au siège de RFI, dont les logos ont été recouverts d'un ruban noir en signe de deuil.

On perd deux copains. On n'arrive pas a accepter que dans 15 jours, leur chaise restera vide. Ghislaine était derrière moi dans la rédaction.

Les deux envoyés spéciaux avaient l'habitude de travailler en zones de conflits, et leur professionnalisme est souligne.

Ghyslaine Dupont était une grande connaisseuse de l'Afrique. C'était une journaliste têtue, opiniâtre, obstinée. Claude adorait le terrain et aimait relever les défis techniques, comme monter des studios dans des conditions parfois très difficiles. Il était toujours très perfectionniste.

La radio a annulé l'émission spéciale sur le Mali, sur laquelle travaillaient les deux journalistes, tout en réaffirmant la nécessité de ne pas abandonner le terrain.

Il faut qu'on se batte, vous, nous, tous, pour continuer à couvrir les zones de guerre, de non-droit. Sinon, aller à des conférences de presse avec des gens en cravatte ? C'est ça notre métier ?. RFI a reçu des messages de sympathie du monde entier. Il y a 20 minutes, Laurent Fabius est arrivé sur place, pour présenter ses condoléances au nom du gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==