Invités : Nolwenn Leroy et Christophe Robert : "Abbé Road, le chemin de Pierre"

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 09/05/2014Durée : 00h50

Elle, star de la chanson française, qui bat des record de ventes à chaque album et qui chante au Stade de France. Lui, beaucoup plus discret, mais opiniâtre et engagé dans une des associations chères au coeur des Français. Ils sont différents mais une même flamme les inspire, celle laissée par l'Abbé Pierre pour lutter contre le mal-logement et ils lancent un campagne à destination des jeunes. Voici maintenant les invités des Cinq Dernières Minutes. Ces invités sont Nolwenn Leroy et Christophe Robert, le délégué général de la Fondation Abbé Pierre. Bonjour et merci d'être avec nous pour le lancement de cette nouvelle campagne, vous vous connaissez bien, car votre engagement auprès de la Fondation Abbé Pierre, Nolwenn, ne date pas d'hier.

Nolwenn Leroy : Elle date de ma rencontre avec l'abbé Pierre, je l'ai croisé il y a 8 ou 9 ans.

Elise Lucet : Nolwenn, vous avez rencontré l'Abbé Pierre en 2005. Vous dites qu'il vous a marqué à jamais ? Tous gens qui l'ont rencontrés sont unanimes.

A ce moment, je Iui ai promis d'être toujours là et de continuer le combat.

Elise Lucet : Christophe Robert, qu'a de particulier cette campagne ? Elle s'adresse aux jeunes, parce qu'ils sont beaucoup plus victimes du mal-logement.

Christophe Robert : Oui. les jeunes sont les premières victimes de la crise du logement. ceux qui travaillent le font dans des conditions difficles Les jeunes se confrontent aux petits logements qui sont les plus chers. On leur demande beaucoup de garanties, des cautions, des garants. Ceux qui ont une solidarité familiale peuvent s'en sortir. Cela crée des dégâts considérables.

Christophe Robert : C'est une question fondamentale. Quelle place veut-on laisser à la jeunesse en France.

Elise Lucet: C'est pour ça que cette campagne prend une nouvelle forme, Nolwenn, vous avez enregistré une chanson avec Zaz, Rose Renan Luce, TéTé ou Thomas Dutronc ? Le titre, "Le chemin de Pierre", est à double sens.

Nolwenn Leroy : Le chemin de Pierre, la musique est un vecteur extraordianire pour des messages auprès de jeunes. Tous ces changteurs m'ont fait l'amitié de donner leurs voix pour ce projet.

J'ai croisé Des galères au grand jour Ça change toujours Ces bras prêts à jeter la pierre Dans ces gants de cuir, Pas de coup bas puisqu'on n'est pas de détour Ils ont choisi leur camp C'est quand on a tout perdu qu'on a tout à gagner La révolte était notre seul talent Au fond de nos poches tournait le vent. Sur le chemin de Pierre Toujours je marche devant Même si je rêve de ma vie d'avant Si j'ai pas senti tourner le vent Ce n'est pas la seule action: un bus va silloner tous les grands festivals de l'été.

Christophe Robert : Le bus va sillonner tous les festivals. Il permettra d'expérimenter le mal-logement, voir ce qu'est vivre dans 9m2. On va distribuer un guide pour l'accès des jeunes au logement. On veut faire parvenir des informations à ceu qui en sont démunis lls pourront signer une proposition pour une accession plus facile au logement. On veut aussi rencontrer des artistes qui se mobilisent pour cette cause.

Elise Lucet : Il y aura un concert à La Cigale le 18 octobre. Nolwenn, il n'y a pas eu que la "Star Ac" dans votre vie, vous faisiez des études de droit.

Nolwenn Leroy : Au départ, j'ai fait une école. Ce rapprochement avec le message de l'Abbé me tient à coeur. Mon métier me permet de rejoindre le métier que j'aurais pu faire si la musique n'avait pas marché. L'Abbé disait : aidez-moi à aider. On est tous utiles pour porter ce message du mal-logement.

Elise Lucet : Nolwenn Leroy, Christophe Robert, merci. "Abbé Road, le chemin de Pierre" c'est le single, la campagne de sensibilisation aura lieu cet été dans tous les grands festivals. Le concert, c'est le 18 octobre, au lendemain de la journée du refus de la misère.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==