Invitées : Liliane Korb et Laurence Lefèvre, "Le Dragon du Trocadéro"

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/05/2014Durée : 00h48

Le douzième et dernier tome "Le Dragon du Trocadéro" est sorti, comme toujours sous le pseudonyme de Claude Izner, c'est édité chez 10/18. Chacun des 12 livres se déroule dans un quartier de Paris, que va-t-il se passer cette fois au Trocadéro.

Liliane Korb : Cette fois des marins sont tués par un archer. C'est un prétexte pour visiter l'exposition universelle. Elise Lucet : Tout se passe dans un laps de temps bien défini, d'une exposition universelle à une autre, de 1889 à 1900.

Liliane Korb : Douze, on n'imaginaite pas.

Liliane Korb :On avait écrit une nouvelle qui se passait à cette époque. On avait aussi écrit un policier dont le héros était un bouquiniste. Elise Lucet : Comment est né ce projet? De votre complicité entre soeurs ? Vous avez la même passion des livres, vous étiez toutes les deux bouquinistes et adorez Paris.

Liliane Korb :Laurence est encore bouquiniste, moi, j'ai arrêté. C'est un métier difficile, on a été élevées dans les livres. Les livres et les illustrés, c'était une passion.

Laurence Lefèvre: Nos parents étaient bouquinistes. Notre mère nous a passé cet amour.

Elise Lucet : Il y a une passion pour paris au XIXe.

Laurence Lefèvre : C'est un Paris qui a perduré jusque dans les années 60. Et comme c'est notre ville, c'est un voyage facile à faire.

Elise Lucet : C'est très précis, tant au niveau historique que du langage que vous restituez.

Laurence Lefèvre : Comme faire du télégraphe sous-marin. Quand on monsieur fait du pied à une dame sous la table.

Liliane Korb : Parler en bas-relief, si on ne parle pas assez fort. On utilisait ces expressions il n'y a pas si longtemps.

Laurence Lefèvre : Il y avait aussi l'expression "des pchuteux" C'est ceux qui buveaient du champagne.

Elise Lucet : Les enquêtes de Victor Legris, votre héros libraire, a déja passionné 800.000 lecteurs et ce n'est pas fini. Ce succès vous a surpris.

Liliane Korb : Pas du tout, on a un avatar don c'est bien. L'avatar, claude Izner, nous protège. C'est surtout par rapport à notre enfance. Cela nous fait plaisir. On a beaucoup écrit pour la jeunesse, on n'a jamais eu un tel succès. Vous mettez fin à cette saga, mais vous avez deja d'autres projets d'écriture. Vous avez des regrets.

Laurence Lefèvre : Oui, on est parti dans une nouvelle saga. Elle sera plus courte, peut-être trois volumes. Ce sera toujours à Paris dans le XXe sicèle. Mais on se reliera à la série précédente.

Elise Lucet : Merci à vous. Je rappelle le titre de votre livre: "Le Dragon du Trocadéro", publié chez 10/18 et signé du pseudonyme Claude Izner. Fin de ce journal, merci de l'avoir suivi. Tout de suite, la météo. A 20H, vous avez rendez-vous avec David Pujadas. Nous, on se retrouve demain, même lieu, même heure. Ce journal a été sous-titré par N. Lambert, M. Alphaize, H. Michelini, P. Palacios, S. Benoits, M. Berkani, F. Teillard et P. Wilpart.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==