Invitée : Leïla Bekthti, "Maintenant ou jamais"

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 02/09/2014Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Elle a un regard doux et fort à la fois, une présence indéniable et une manière de s'imposer sans fard. Premiers pas dans "Un prophète", elle a conquis le public dans "Tout ce qui brille". Cette fois, elle incarne une maman prête à devenir braqueuse. Voici l'invitée des Cinq Dernières Minutes, cette invitée c'est LeTla Bekhti. Bonjour et merci d'être avec nous pour "Maintenant ou jamais" le film de Serge Frydman. Vous y partagez l'affiche avec Nicolas Duvauchelle et Arthur Dupont. Il sort en salle demain. C'est un polar assez noir et pourtant, tout commence dans une jolie petite famille, la vôtre, mais un évènement va tout faire basculer.

LeTla Bekhti : Oui, c'est surtout une histoire d'amour sur fond de braquage. C'est sur cette femme avec deux hommes.

LeTla Bekhti : Elle s'entête dans toute cette histoire. Pour elle, il n'y a qu'une seule chose tenir ses promesses à ses Que va.

telle imaginer.

Le' l'Ia Bekhti : Elle va imaginer braquer une banque, celle où travaillait son mari. Elle sit à Nicolas qui interpête Manu, "je vais récupérer l'argent qu'on leur doit." Elle s'entête alors que pour son mari c'est un mauvais moment a passer. Elise Lucet : Il y a de la rage en elle.

LeTla Bekhti : Oui, mais ce n'est Tpas un enrichissement personnel.

Vous allez venir avec moi.

Non, je ne vais pas venir avec vous. Tu me veux quoi là.

C'est de l'argent que vous cherchez, non ? Les trois distributeurs il y a un mec qui passe tous les soirs remplir les machines.

Vous croyez c'est au premier qui passe à qui on dit: "viens on va se faire une banque ?" Vous êtes qui vous.

Je vous donnerai un tiers de ce qu'on arrivera a sortir.

Vous m'oubliez, c'est pas pour moi ça.

On s'en fout de la baraque.

Comment vous voulez qu'on vous paye dans les 8 jours.

Personne ne vous a demandé d'avoir des rêves au-dessus de vos moyens.

Les caméras de surveillance n'enregistrent rien.

Tu vois pas que j'ai plus besoin de toi qu'une maison.

Elise Lucet : C'est un peu la maman et la braqueuse, il y a un vrai basculement de votre personnage, c'est ça qui a dû être passionnant à jouer.

LeTla Bekhti : Quand Serge m'a parlé de ce eprsonnage, l'idée d'incarner cette femme, c'était génial. Il n'y a rien de plus jouissif pour un comédien dînterpreter un rôle loin de lui.

Elise Lucet : La famille, les amis, c'est votre coeur nucléaire.

Elise Lucet : "Maintenant ou jamais", de Serge Frydman.

Le' l'Ia Bekhti : Pour moi non mais pour eux oui. Si ma soeur veut une paire de chaussures, non! Je crois que je suis à énormément de choses pour eux.

Elise Lucet : Un confrère écrivait "c'est un film noir et rose", parce qu'il y a aussi un amour impensable qui se tisse entre vous et ce voyou qui est comme vous, finalement, sur le fil.

LeTla Bekhti : Ils se braquent le coeur, c'est une métaphore. Ce braquage est un prétexte pour parler d'amour. Au début, il arrache le sac de Juliette, il lui arrache le coeur à ce moment.

Elise Lucet : Vous tournez beaucoup. Comment choisissez-vous vos films ? Vous affirmez dans une interview, ne rien faire par raison.

LeTla Bekhti : Non, je 'nai pas attendu d'être comédienne pour le La vie est trop précieuse pour faire les choses par raison. Je les fais par passion mon coeur et mon ventre m'emmenent. La rencontre avec le réalsiateur est primordiale. avec LeTla Bekhti, Nicolas Duvauchelle et Arthur Dupont. Il sort demain en salle.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==