Invitée : Isabelle Nohain-Raimu, "Raimu, un grand enfant de génie"

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 27/08/2014Durée : 00h49

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Orson Welles disait de lui qu'il était le plus grand acteur du monde. Impressionnant dans "La femme du boulanger", "César" ou "Marius", qui ne se souvient de son accent, de sa présence. Derrière ce comédien imposant se cachait un homme secret et tendre. C'est ce portrait que dresse sa petite-fille dans un livre émouvant. L'invitée des Cinq Dernières Minutes, c'est Isabelle Nohain-Raimu, pour "Raimu, un grand enfant de génie", publié aux éditions du Cherche Midi. Bonjour et merci d'être avec nous. Commençons par la photo que vous ave choisie pour la couverture. On est loin du cliché, beaucoup plus dans l'intimité.

lsabelle Nohain-Raimu : Oui, car il fallait un peu l'image. Mon grand-père est un regard, on le voit sur cette photo.

Elise Lucet : C'est assez paradoxal, car ce grand-père, vous ne l'avez jamais connu, mais vous ne cessez de vouloir lever le voile sur sa personne.

Isabelle Nohain-Raimu : Quand on a cette chance d'avoir deux grands-pères comme ça! Raimu n'est pas tombé dans l'oubli; tout le monde le conaaît.

Quelle personne était-il vraiment ? Vous insistez sur sa tendresse.

Isabelle Nohain-Raimu : Oui, les personnalités deviennent un peu des légendes dont on dit tout et n'importe quoi. Mon grand-père était pudique et timide, très tendre à la maison. Elise Lucet: On a beaucoup parlé de son mauvais caractère. Ses colères sont légendaires, mais il en riait lui-même. Mon grand-père l'a aidée.

Isabelle Nohain-Raimu : Les personnes qui ont travaillé avec lui comme Michele Morgan disent qu'il les défendait souvent.

Elise Lucet : On va reparler d'une scène mythique. Je vous propose même qu'on en revoit un extrait. C'est la scène du jeu de cartes dans "Marius". Il paraît que Pagnol voulait la couper et votre grand-père aurait insisté pour la garder.

Isabelle Nohain-Raimu : Oui, c'était la période Pagnol-Demaizis. Pagnol avait écrit de grandes scènes d'amour. Il était persuadé qu'il allait retiré la scène d'amour. Pagnol avait dit qu'il avait coupé la partie cartes. Ils ont mis la partie de carte devant Pagnol avait écrit : "Raimu est un génie".

Elise Lucet : Ce qu'on ignore, c'est qu'il a voulu être comédien des l'enfance: il présentait un spectacle de marionnettes à la sortie d'une usine alors qu'il n'avait que 11 ans.

lsabelle Nohain-Raimu : Il avait fait un petit théatre et fait des représentations à 11 ans. Cela marchait bien pour lui. On va regarder un extrait "D'Aujourd'hui Madame", On est 20 ans après sa mort et personne n'y croit, pour les spectateurs, il vient de disparaître.

Elise Lucet : on va voir les images de ses obsèques merveilleux car les gens viennent me disant que mon grand père est aussi le leur.

Elise Lucet : Vous avez transformé la maison familiale en musée. Premier musée était dans notre maison.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==