Interview avec Patrck Pelloux, urgentiste

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 21/07/2013Durée : 00h38

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Bonsoir Patrick Pelloux, vous êtes médecin urgentiste, vous êtes en direct de Figeac, dans le Lot, où il a fait 32 degrés aujourd'hui. 3 questions concrètes. D'abord, qui sont ces populations que l'on estime vulnérables a la chaleur.

PAtrick Pelloux : en ca sde coup de chaleur ce sont les travailleurs de force. Les personnes atteintes de maladie chronique sont très sensibles aussi. Ces pesrones là doivzent prendre des precauitions Ils doivent humidifer leur logement au maximum. Bien bvoire et manger correctement. Pour les nourrissons, il faut surveiller les couches. Pour les personnes atteintes de maladie chronique il faut consulterv le medecion.

Marie Drucker : Avez-vous note une affluence particulière dans les hôpitaux.

Patrick Pelloux : C'est l'été, il faut chaud c'est bnormal. Après la canicule de 2003, on a appris à communiquer.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==