VIDEO. La 5G est "extrêmement consommatrice d’énergie" et "pose des questions d’autonomie stratégique du pays", selon Julien Bayou (EELV)

La 5G pourquoi ?, demande l'écologiste. "Pour regarder plus vite la pub?" Il estime qu'il est certainement plus valable de fournir un accès à internet aux régions qui ne sont pas encore desservies, "un droit de plus en plus fondamental aujourd'hui". 

FRANCEINTER / RADIOFRANCE

La 5G est "extrêmement consommatrice d’énergie" et "pose des questions d’autonomie stratégique du pays", a estimé Julien Bayou, secrétaire national d’Europe Écologie Les Verts (EELV), mercredi 1er juillet sur France Inter, alors que la secrétaire d'Etat à l'Economie, Agnès Pannier-Runacher, a affirmé hier que les enchères pour attribuer les premières fréquences 5G, prévues en septembre, seraient bien lancées.

"Notre enjeu sur la 5G, c'est qu'elle est extrêmement consommatrice d'énergie. Pourquoi ? Pour regarder plus vite la pub ? Est-ce que c'est ça l'enjeu ? Là où, par contre, il y a des territoires qui ne sont absolument pas encore desservis par Internet", a souligné Julien Bayou, qui défend l’idée d’un "moratoire" et qui souhaite "approfondir le débat" sur cette technologie.

Plutôt désenclaver les territoires non connectés

"Il y a des territoires qui sont complètement relégués et ils n'ont toujours pas le 512k. Si on est sérieux avec l'idée de démocratie, on consulte les habitants. Et puis, si on est sérieux avec cette affaire d'égalité des territoires, on se préoccupe des personnes qui sont laissées pour compte : l'accès à Internet est un droit de plus en plus fondamental aujourd'hui. L'accès aux services publics se fait de plus en plus par Internet", a poursuivi le secrétaire national d’EELV. "Ce n’est pas le passage de la 4 à la 5G" qui va changer cette situation, a-t-il estimé.

Julien Bayou, secrétaire national d’Europe Écologie Les Verts (EELV), mercredi 1er juillet sur France Inter.
Julien Bayou, secrétaire national d’Europe Écologie Les Verts (EELV), mercredi 1er juillet sur France Inter. (FRANCEINTER / RADIOFRANCE)