Samsung suspend la production de ses smartphones Galaxy Note 7

Le géant sud-coréen a dû rappeler, début septembre, des millions d'appareils dont la batterie risquait de s'enflammer. Et un modèle de remplacement a commencé à émettre de la fumée la semaine dernière dans un avion.

Un Samsung Galaxy Note 7 dans un magasin à Hong Kong, le 10 septembre 2016.
Un Samsung Galaxy Note 7 dans un magasin à Hong Kong, le 10 septembre 2016. (EYEPRESS NEWS / AFP)

Un échec cuisant pour Samsung. Le premier fabricant mondial de smartphones a suspendu la production de son Galaxy Note 7, rapporte l'agence sud-coréenne Yonhap, lundi 10 octobre. Cette décision intervient après le désastreux lancement de cette "phablette", dont au moins 2,5 millions d'exemplaires ont dû être rappelés début septembre, car la batterie risquait de s'enflammer.

Le groupe sud-coréen a de son côté précisé dans un communiqué qu'il était en train d'"ajuster les volumes de production" de son Galaxy Note 7 "pour améliorer le contrôle qualité et permettre des investigations approfondies." 

Le modèle de remplacement lui aussi défectueux ?

Ce dernier a affirmé à Yonhap que la décision de suspendre temporairement la production avait été prise en concertation avec les autorités sud-coréennes, américaines et chinoises de protection des consommateurs.

Début septembre, Samsung Electronics a annoncé le rappel d'au moins 2,5 millions de son Galaxy Note 7 dont la batterie risquait de s'enflammer. Or, la semaine dernière, un modèle de remplacement du smartphone a commencé à émettre de la fumée dans un avion américain. Les analystes ont estimé le coût de ce rappel entre un et deux milliards de dollars.