Internet : quand l'installation de la fibre tourne au grand bazar

Publié
Internet : quand l'installation de la fibre tourne au grand bazar
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Guyon, A.Domy, Y.Relat, F.Bohn, F.Mazou, F.Badaire, J.Montupet - France 2
France Télévisions

À l'heure du tout numérique, les Français se convertissent à la fibre optique, censée leur donner un meilleur accès à internet. La conversion se fait au pas de course, et les opérateurs téléphoniques qui l'installent se livrent à une bataille sans foi ni loi, dont les clients paient parfois les pots cassés. 

Dans le jargon des télécoms, c'est un "plat de nouilles" : des centaines de fibres optiques emmêlées dans des armoires de raccordement, parfois vandalisées. Le risque pour les clients ? Une coupure de téléphone, ou d'internet. Danièle et Gérard sont des retraités connectés. En 2021, ils ont été coupés du réseau pendant trois mois. "Nous avions un autre problème, qui était plus inquiétant, dans le sens ou notre téléphone fixe est relié au bip de la maman de mon mari, qui a 99 ans", explique Danièle Bonnici, abonnée à la fibre. 

Une "commission fibre" créé à Argenteuil 

C'est un débranchement sauvage, dans le boitier de raccordement situé près de chez eux, qui a été à l'origine de leur désagrément. Leur cas est loin d'être isolé. Des installations bâclées au domicile des clients sont fréquentes, tout comme les déconnexions sauvages. En 2021, 30% des litiges à la médiatrice des télécoms concernaient la fibre optique. À Argenteuil, dans le Val-d'Oise, le problème était tel que la mairie a créé une commission fibre. Dans certaines armoires de raccordements, un désordre indescriptible a été remis en état. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.