Spams téléphoniques : jusqu'à 500 000 euros d'amende pour deux sociétés

Des appels en absence étaient émis auprès de millions de numéros de téléphone chaque mois, dans le but d'inciter les destinataires à rappeler, et ainsi d'encaisser des frais liés à la communication téléphonique.

Leur gérant a quant à lui été condamné au paiement d\'une amende de 250 000 euros, et à deux ans de prison avec sursis.
Leur gérant a quant à lui été condamné au paiement d'une amende de 250 000 euros, et à deux ans de prison avec sursis. (MAXPPP)

Les peines peuvent être lourdes en cas d'arnaque téléphonique. Deux sociétés ont été condamnées à des amendes de 300 000 et 500 000 euros par le tribunal d'Agen pour des pratiques téléphoniques "trompeuses et agressives" via des numéros surtaxés, a annoncé la secrétaire d'Etat chargée du Commerce et de la Consommation, Martine Pinville, mercredi 3 août. Leur gérant a quant à lui été condamné au paiement d'une amende de 250 000 euros et à deux ans de prison avec sursis.

Ces sociétés, nommées 123soleil.com et holding123mediacorp, pratiquaient le "ping-call", ou spam téléphonique. "Des appels en absence étaient émis auprès de millions de numéros de téléphone chaque mois, dans le but d'inciter l'utilisateur à rappeler au même numéro, et ainsi d'encaisser des frais liés à la communication téléphonique", explique le communiqué. Le coût de la communication pesait alors sur l'utilisateur, sans que le caractère surtaxé de l'appel ne lui ait été notifié.

Attention aux numéros 3247, 3287, 3684, 3687 et 3261

Ces appels étaient émis à partir de l'utilisation frauduleuse de numéros de téléphone surtaxés attribués par différents opérateurs de téléphonie. Il s'agissait notamment des numéros 3247, 3287, 3684, 3687 et 3261, explique le secrétariat d'Etat. Plusieurs utilisateurs se sont par exemple plaints sur ce site.

Les utilisateurs sont appelés à "faire preuve de vigilance face aux sollicitations reçues par téléphone émanant de numéros inconnus, et à recourir aux dispositifs publics existants"Si vous avez été victime d'un faux appel surtaxé, vous pouvez le dénoncer en utilisant le dispositif 33 700, dont le site donne le mode d'emploi.