Piratage : les données médicales sensibles de 500 000 français publiées sur internet

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Piratage : les données médicales sensibles de 500 000 français publiées sur internet
France 2
Article rédigé par
A.Bouleis, A.Jaouen, H.Barbieux, S.Soubane, V.Watrin, H.Pozzo, C.Vignal, F.Guinle, X.Lepetit, J.Cordier - France 2
France Télévisions

Une trentaine de laboratoires du quart nord-ouest de la France utilisant le même système informatique ont été piratés, à partir du 12 février. Les dossiers médicaux de 491 000 patients ont été publiés sur internet.

Depuis le 12 février, les données médicales de près de 500 000 Français ont été piratées et publiées sur internet. Il s’agirait de dossiers médicaux de patients d’une trentaine de laboratoires d’analyses situés dans le quart nord-ouest de la France, dans le Morbihan, les Côtes-d’Armor, l’Eure, le Loiret ou encore le Loir-et-Cher.

À Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher), la propre famille du maire figure dans les fichiers piratés. “C’est d’une certaine façon, être mis à nu complètement contre sa volonté (...). On est forcément inquiet quand on voit qu’une petite cité comme la nôtre peut être frappée”, explique Pascal Bioulac, maire (DVD) de la commune.

La séropositivité de patients dévoilée

Associé au nom des victimes de ce piratage, un numéro de sécurité sociale, un groupe sanguin, un médicament prescrit, l’identité du médecin traitant ou même la séropositivité du patient. Une donnée très sensible. “À part ma famille et moi, personne n’est au courant. Ça peut jouer sur mon travail, sur mes relations, je n’ai pas envie que ça soit divulgué. Ça me choque, je ne comprends pas”, confie un patient, anonyme, aux journalistes de France Télévisions. Toutes ces données pourraient permettre des usurpations d’identité, ou même du hameçonnage par lien frauduleux, selon un expert.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.