Cet article date de plus d'un an.

Cyberattaques : pourquoi les hôpitaux sont-ils si touchés ?

Publié
Cyberattaques : pourquoi les hôpitaux sont-ils si touchés ? -
Cyberattaques : pourquoi les hôpitaux sont-ils si touchés ? Cyberattaques : pourquoi les hôpitaux sont-ils si touchés ? - (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - C. Vérove, T. Cuny, B. Thomas, M. Niewenglowski, P. Miette
France Télévisions

Les cyberattaques ciblent régulièrement les hôpitaux. Les hackers cherchent en fait à récupérer les données collectées par les établissements pour les vendre sur le marché noir.

Pourquoi les cyberattaques visent-elles fréquemment des hôpitaux ? On en dénombrait 380 en 2021 selon l'Agence numérique de santé, soit une hausse de 70 % par rapport à 2020. Cinq d'entre elles ont mis en danger la vie des patients. Ces attaques peuvent paralyser le système informatique de tout un hôpital, comme à Villefranche-sur-Saône (Rhône) en 2021, où 3 000 ordinateurs étaient à l'arrêt. La même année, l'hôpital de Dax (Landes) a également perdu toutes les données des patients. Le système informatique a dû être entièrement refondé, pour un coût total de 2,4 millions d'euros.

Jusqu'à 300 euros pour un dossier médical sur le marché noir

Les hackers envoient un lien frauduleux, puis un virus paralyse le système informatique. Une rançon est ensuite réclamée par des bandes très organisées. "C'est tout à fait professionnel, l'argent du piratage, aujourd'hui, a dépassé largement la drogue", indique Pascal Le Digol, expert en cybersécurité chez Watchguard. Les données peuvent ensuite être vendues : jusqu'à 300 euros pour un dossier médical, sur le marché noir, soit bien plus que des coordonnées bancaires. Les hôpitaux doivent consacrer 5 % à 10 % de leur budget informatique dans la cybersécurité. Selon certains experts, ils seraient encore loin du compte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.