Cyberattaque en Ukraine : le ministère des Affaires étrangères ukrainien affirme avoir des "indices" de l'implication russe

Le contenu des sites piratés n'a "pas été modifié et aucune fuite de données personnelles n'a eu lieu", affirme le service de sécurité ukrainien.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une personne devant un ordinateur à Angers (Maine-et-Loire), le 25 avril 2021. (MAXPPP)

Au total, 70 sites internet gouvernementaux ont été visés dans la nuit de jeudi 13 janvier à vendredi 14 janvier. C'est qu'a décompté le service de sécurité ukrainien (SBU). Côté diplomatie, l'Ukraine a affirmé avoir des "indices préliminaires suggérant que des groupes de pirates informatiques associés aux services secrets russes pourraient être à l'origine de la cyberattaque massive", a écrit sur Twitter le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Oleg Nikolenko. 

Dix de ces sites ont fait l'objet de l'"ingérence non-autorisée", a ajouté le SBU, tout en assurant que "leur contenu n'avait pas été modifié et aucune fuite de données personnelles n'a eu lieu".

Plusieurs sites gouvernementaux ukrainiens ont été la cible vendredi d'une cyberattaque qui s'est produite dans un contexte de vives tensions entre Kiev et Moscou, accusé de préparer une invasion de son voisin ukrainien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyberattaques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.